Marina KITLASZ
Des pixels au réel...
La quête du changement de métier.
Tout à commencé suite à un bilan de compétence effectué lors de ma précédente vie professionnelle. La
réflexion qui se dégageait de ce bilan m’emmener vers deux voies :
- Revenir dans mon domaine d’étude initial duquel je me suis éloignée : le réseau informatique
- Partir sur un métier artisanal.
Pendant de longues années, j’ai farfouillé dans les métiers, eu des discussions et fait des tests auprès
d’artisans, fait des découvertes dans des salons tels que le SIMA... Puis, j’ai fait une rencontre
déterminante.
Un weekend d’initiation en septembre 2020 chez un vannier au fin fond de mon Avesnois natale et me
voilà amoureuse de la matière.
J’ai donc quitté mon emploi après 15 ans dans le support technique informatique dont 10 dans une
entreprise de jeux vidéo pour commencer une formation de 10 mois dans la seule école en France :
l’Ecole Nationale d’Osiériculture et de Vannerie à Fayl-Billot (52)
Le CAP en poche avec toutes les techniques traditionnelles françaises depuis juin 2022, l’aventure se
poursuit depuis mars 2023 avec la création de mon entreprise : La Vannerie en Gohelle.
Je plie, courbe, tresse, noue les brins d’osier pour créer des objets plutôt utilitaires mais aussi décoratif,
selon mon humeur ou les commandes passées.
Dans un esprit de transmission de ce savoir-faire et de l’esprit des métiers d’art, je participe régulièrement
à des présentations auprès des élèves avec le Coron des Arts.