Emilie Pariente
La maison d'Emilpapiers
Après des études en Histoire de l’art, un CAP de reliure et une formation aux Ateliers d’arts appliqués du Vésinet en restauration de livres, je me suis installée en 2003 à mon compte comme restauratrice de livres.
J’ai ainsi sauvegardé, protégé, donné une seconde vie à bon nombre d’ouvrages, en profitant de la richesse des matières qu’offre le livre tant par les odeurs que par le toucher. J’ai aussi fait connaissance avec les passionnantes techniques de décor de papier : papiers marbrés, papiers à la colle, techniques anciennes et contemporaines permettant de faire de nos livres, de véritables œuvres d’art. Je n’avais malheureusement pas le loisir de les utiliser dans mon métier, travaillant sur la sauvegarde de reliures existantes.
Depuis 2012, j’ai franchi le cap de créativité et mis mon expérience de restauratrice au service du papier pour créer des bijoux légers et originaux qui rentrent dans l’esprit du slow-design/slow-fashion. Des bijoux fabriqués entièrement à la main dans mon atelier du Nord de la France, vendus au juste prix pour une mode loin du “tous pareil” des chaînes de magasins. J’ajoute à ma passion des bijoux, la création de luminaires pour mettre en lumière cette fibre qui me fait tant vibrer et ainsi la partager.
Je ne crée pas des collections gérées par les saisons, mais plutôt des créations au fil de mes envies et de mes inspirations, dictées par la beauté des papiers japonais ou népalais, tous issus du commerce équitable.
Je vous invite à explorer mon monde papivore et à vous laisser envoûter par tous mes jolis papiers.
L’histoire de la maison d’Emilpapiers
Connaissez-vous la chanson de Pirouette Cacahuète ? Mais si, ce petit homme qui a une maison en carton et des escaliers en papier ! Saviez-vous qu’en fait ce n’était pas un petit homme mais une petite femme ? Si, si je vous assure !
Ce que ne précise pas la chanson c’est que le carton de sa maison et le papier de ses escaliers étaient remplis de motifs et de couleurs magnifiques. C’est ce qui en faisait tout son charme ! Mais après l’histoire du facteur qui s’est cassé le bout du nez dans les escaliers, la petite femme s’en voulu beaucoup et décida de les remplacer par des escaliers plus solides pour éviter tout accident.
Mais que faire des anciens escaliers, qu’elle aimait tant et qui étaient si beaux ? Les jeter à la poubelle était hors de question ! La petite femme aimait trop sa planète.
Comme elle était très coquette, elle décida de les découper, les rouler, les triturer, les coller pour en faire de beaux bijoux colorés. C’est ainsi que sa maison devint “la maison des mille papiers”.
Vous vous en doutez : cette femme, j’ai eu la joie de la rencontrer. Elle m’a enseigné tout ce que je sais sur l’art du papier. Sa maison des mille papiers est devenue mon atelier !
Grace à elle, j’ai créé la Maison d’EmilPapiers, où je donne vie à la fibre du papier pour faire pétiller votre féminité. Et parce que le papier illuminé sait également danser, je propose une gamme d’abat-jour tout en papier pour ajouter une touche d’éclat à votre intérieur
Oignies
06 63 76 27 75
https://www.emilpapiers.com
https://www.facebook.com/emilpapiers/
emilpapiers@numericable.fr
https://www.instagram.com/emilpapiers/